Jouer dans un casino ne comporte pas toujours les mêmes règles, en particulier quand ces établissements ne sont pas situés sur le même continent. En Amérique ou en Europe, cette pratique, parfois addictive, des jeux comporte des différences notoires. En cause, une législation, des coutumes, des modèles économiques, pensés autrement et dont découlent des distinctions sur les jeux proposés, les stratégies commerciales, les règlements, les implantations et la concurrence.

Les répartitions géographiques

De manière générale, on aurait tendance à croire que les casinos sont identiques et universels dans le monde. Pourtant, force de constater que ce n’est pas le cas. Les casinos américains et européens ne se ressemblent pas tant et les différences sautent aux yeux. De quoi déboussoler un voyageur. Il devient donc intéressant de connaître ces distinctions afin d’anticiper un passage dans les casinos d’Outre-Atlantique, par exemple, là où la régulation des gouvernements sur les activités de jeux se font autrement.

Aussi, géographiquement, les casinos ne sont pas répartis de la même manière selon le continent. En Europe, ils sont parsemés de part et d’autre alors qu’en Amérique, ils sont concentrés dans certaines villes, étant donné qu’ils sont illégaux dans beaucoup d’États. Beaucoup de grandes villes européennes possèdent un ou deux casinos, répartis à des points opposés dans la ville.

Cas exceptionnel pour la France ou l’implantation des casinos en dur est réservé dans les stations touristes et balnéaires. Pas moins de 200 casinos en dur ont été construits dans les villes françaises. Ces chiffres placent la France, au 2e rang mondial des casinos en dur. Ce qui explique la lourde réglementation qui entoure cette pratique. Une manière de lutter contre les addictions aux jeux. En Amérique, la situation inverse s’est produite. On trouve rarement des casinos implantés dans les grosses villes mais généralement quand il y en a un, il ne vient pas seul. Comme dans le cas d’Atlantic City et de Las Vegas, les casinos ont tendance à être concentrés dans un pôle attractif dédié aux jeux.

Des jeux soumis à la culture

Le contrôle gouvernemental sur les casinos n’est pas le même aux États-Unis et en Europe. Comme dans le cas du Casino Holland aux Pays-Bas, certains établissements européens sont « propriétés » de l’État. De plus les revenus sont largement plus taxés dans les pays de l’Europe que dans certains États des USA comme Las Vegas. La France, en particulier, reste l’un des pays ou la fiscalité est une des plus accrues sur les gains de casinos.

Dans le cadre du poker, il est plus intéressant de jouer dans les casinos américains. Ces derniers prennent une taxe de 10 % pour un maximum de 20 euros alors qu’en France, les casinos ponctionnent une commission de 4 % sans limite de prélèvement. En plus d’être élevé, cette taxe contribue à ralentir le jeu, le temps que les croupiers prélèvent les sommes. Et contrairement à leurs voisins de l’autre côté de l’Atlantique, les salles sont bien plus petites et impliquent des listes d’attente beaucoup plus longues.

Différence importante au niveau des jeux, le craps n’existe qu’aux États-Unis. Difficile de connaître les raisons en cause. Quelques hypothèses sont viables autour de la perte ou l’obtention de gains massifs dans ce jeu. Aussi, le craps ne représente qu’un faible rendement pour les établissements, il ne génère pas suffisamment de bénéfices. Les jeux de roulette également diffèrent selon les pays. Les casinos européens présentent une roulette avec une seule case verte, le zéro, alors que les établissements américains en comportent deux. Ni le rouge, ni le noir, ne l’emportent lorsque la bille tombe dans une case verte. Pour terminer, les paris sportifs ne sont pas les mêmes d’un continent à l’autre. En Amérique, les paris sportifs sont illégaux à l’exception de ceux enregistrés dans le Nevada.

Les casinos en ligne

Les casinos en dur en Amérique et en Europe ne sont pas les seuls à présenter des différences. À  savoir que les casinos en ligne eux non plus ne présentent pas les mêmes offres de jeux. Une notion importe à prendre en compte, spécialement pour les Français. Tous les casinos en ligne ne sont pas légaux aux yeux de la législation française. Seules les licences distribuées par l’Autorité des Jeux En Ligne (ARJEL) donnent droit de façon limitée aux opérateurs de proposer des jeux en ligne. Si les jeux de cercle sont autorisés, il est interdit de jouer de l’argent en ligne par le biais de machines à sous, de vidéos poker et de jeux de table comme la roulette, le blackjack ou le punto-banco.

Pour les adeptes des jeux de table en ligne, ces derniers devront se rendre sur un sol étranger où cette pratique est acceptée. Pour ceux qui souhaitent rester sur le territoire, pour rester dans la légalité, ils peuvent faire appel aux comparateurs de casinos en ligne, ces derniers guident les joueurs vers des sites certifiés en règle avec la législation française.