Kurokawa a pour objectif de garnir vos sapins de noël et TobyOne est revenu sur les mangas qui sont de sortie en ce mois de décembre.

Le catalogue était plutôt bien loti lors du mois de novembre (retrouvez nos critiques ici), il en sera de même pour décembre et nous avons donc décidé de vous faire une petite sélection concernant les différentes sorties chez Kurokawa. Voici ce que le jeune (plus très jeune d’ailleurs) TobyOne a pensé du catalogue de ce mois-ci.

Pokémon XY – Tome 5 ; Entre doute et détermination !

Pokémon XY kurokawa tobyoneMangaka : Hidenori Kusaka (Scénario) + Satoshi Yamamoto (Dessin)

2016 est une grande année Pokémon et elle ne se traduit pas qu’en terme de jeux vidéo avec la sortie de Pokémon GO et Pokémon Lune et Soleil. En terme de lecture, on retrouve deux mangas, un sur Or et Argent et celui de Kusaka et Yamamoto pour l’avant dernière génération de monstres, Pokémon XY. Plusieurs éléments sont au centre du scénario notamment la Méga-Evolution.

Cette dernière permet à certains Pokémon de décupler leur puissance et d’arborer un design évolué, comme s’ils se transformaient mais temporairement. Dans ce tome 5, on y verra notamment Absol et Scarabrute méga-évoluer afin de lutter contre une adversaire redoutable. La Team Flare paraît bien plus dangereuse que dans les jeux vidéo, ce qui force Bleu (alias Régis pour les fans du premier anime) à les assister. Il sera d’une grande aide pour espérer battre Elili et sa combinaison Booster, une antagoniste dont les secrets intriguent énormément.

Les personnages “humains” ne sont pas les seuls concernés par ce volet puisque les légendaires Xerneas et Zygarde jouent un rôle prépondérant dans l’histoire. En plus de ces deux fabuleux, des lieux symboliques de XY seront reconnaissables pour tous les joueurs s’étant adonnés de nombreuses heures au monde de Kalos.

Ce tome 5 ravira tous les fans de Pokémon, le personnage de X prend encore en épaisseur tant il est confronté à ses doutes. Personnellement, j’ai été surpris de voir apparaître un de mes Pokémon préférés en la personne de Sépiatroce. Enfin, ce tome 5 nous réserve bien des surprises et un dénouement qui nous tient en haleine pour la suite.

Vinland Saga – Tome 17 : le passé nous rattrape toujours

vinland saga tome 17 kurokawa

Mangaka : Makoto Yukimura

Entre récits historiques et imaginaire islandais, Vinland Saga passionne depuis plus de 10 ans les lecteurs. Le tome 17 constitue un moment épique de l’oeuvre de Makoto Yukimura puisque Thorfinn va devoir faire face à son passé d’assassin. Ce dernier est accompagné par son équipage qui se montrera démuni face à l’attaque d’un ours, nécessitant une intervention de Hild dont le récit mène au conflit dans ce tome 17. Faut avoir en tête que la famille de Hild a été assassinée il y a quelques années et que Thorfinn était l’un des bourreaux.

“Si tu veux haïr quelqu’un, hais ta propre faiblesse.”

Ce tome 17 est sous le signe de la vendetta et l’opposition entre Thorfinn et Hild est magistralement orchestrée. Entre flashback et duel tactique, tout est bien narré. L’histoire de la chasseresse reste assez émouvante mais ne sombre jamais dans la facilité. En cela, la dramaturgie est maîtrisée de bout en bout et portée par des dessins splendides. Tout fan de Vinland Saga y trouvera son compte.

Wolf Girl & Black Prince – Tome 13 : Les temps sont durs !

wolf girl & black prince kurokawaMangaka : Ayuko Hatta

Cette fois-ci, Ayuko Hatta s’attarde sur d’autres situations qu’un couple traverse, un des moments les plus redoutés, la rencontre des parents. Lorsque le père d’Erika invite Sata chez eux, on se demande ce qu’il a derrière la tête. Veut-il connaître plus en profondeur le petit-ami de sa fille ? La méfiance l’emportera t-elle sur la confiance ? Et comment Sata va t-il gérer ce moment d’appréhension ? On se rend compte très vite que tout ne se passe pas comme prévu puisque le père d’Erika ne veut pas perdre sa fille et l’alcool n’aide en rien dans ce genre de situation.

Dans la seconde partie du tome 13 de Wolf Girl & Black Prince, Sata rencontrera bien des problèmes à organiser une journée anniversaire pour sa dulcinée. La chance ne sera pas de son côté et ce qui devait être un rêve tourne très vite au cauchemar. Quoiqu’il en soit, ce tome s’inscrit dans la lignée de l’oeuvre d’Ayuka Hatta qui dépeint encore avec réalisme la vie d’un couple et les difficultés rencontrées.

Un tome à ne pas louper pour tous les fans du manga édité par Kurokawa.

One Punch Man – Tome 5 : incontournable !

Mangaka : Yusuke Murata, tiré de l’oeuvre originale de One.

A lire ici.

En Scène – Tome 2 : une rivalité est née !

kurokawa en scèneMangaka : CUVIE

Critique du premier tome disponible à cette page.

Le mois dernier, Kurokawa publiait le premier tome de l’oeuvre dessinée par CUVIE, En Scène!. L’intérêt pour la maison d’éditions reste donc d’installer ce manga illustrant l’art du ballet dans le paysage si vaste des lecteurs et fans de la culture japonaise. Le premier tome introduisait calmement les personnages et se concentrait sur la découverte et l’envie d’apprendre de l’héroïne, Kanade. Cette dernière a parfaitement intégré son rôle de Cupidon dans Don Quichotte, décuplant sa passion pour le ballet.

Néanmoins, le conte de fées n’allait pas durer longtemps. La jeune fille a énormément de progrès à faire, de techniques à maîtriser et son impulsivité va lui jouer des tours. Kanade a bon coeur et n’aime pas se laisser marcher sur les pieds. Dans ce tome 2, elle a la bonne idée de mettre au défi la championne en herbe, celle qui dicte sa loi simplement car elle est la plus douée de sa génération.

Au programme, du stress, de l’entraînement, de l’élégance et une histoire bien plaisante à lire pour tous les fans de danse voire de manga pour les esprits les plus ouverts. On attend encore le dénouement d’une rivalité qui se déroulera au coeur du Lac des Cygnes, le fameux ballet de Tchaïkovski.

Sukedachi 09 – Tome 3 : sanglant.

Mangaka : Seishi Kishimoto

A lire ici.

Red Eyes Sword – Akame Ga Kill! – Tome 11 : la guerre fait rage !

Akame ga kill kurokawa

Mangaka : Takahiro (Scénario) + Tetsuya Tashiro (Manga)

Notre rédacteur Soren nous évoquait un tome 10 plein d’émotions en septembre dernier et ce mois de décembre laisse place à l’excitation. L’excitation d’Esdeath à l’idée de retrouver Tatsumi, l’excitation de Shura qui veut faire ses preuves et mettra le Night Raid dans une situation bien compliquée, une excitation qui mène à une bataille de grande envergure dans le Colisée. Encore une fois, des pertes seront à déplorer et pas n’importe lesquelles.

Les personnages sont bien dessinés que ce soit dans le domaine artistique ou en terme de personnalité. Tous profitent d’un caractère bien trempé qui les mènera soit à la victoire, soit à la mort mais jamais les événements se montrent prévisibles, ce qui fait d’ailleurs le succès de l’oeuvre de Tetsuya Tashiro et Takahiro.

Akame Ga Kill ! ne cesse de prendre de l’ampleur et au vu du dénouement de ce tome 11, le meilleur reste à venir.