La fin du Tokyo Game Show fut marquée par la Japan Cup. Un tournoi sur Street Fighter 5 majoritairement sur invitations où la vague de joueurs japonais est restée impuissante face à certains outsiders.

street fighter 5

Comme l’année précédente sur Ultra Street Fighter 4, Capcom a mis en place un tournoi sur son dernier jeu, Street Fighter 5, lors du Tokyo Game Show. Pour rappel, le tournoi a été limité à 256 joueurs dont la plupart des places étaient sur invitations. Le niveau de jeu est donc très élevé, surtout avec beaucoup de bons joueurs de la scène nippone.

Les demi- finales sont riches en émotions, Gamerbee envoie MOV en loser bracket sur un score de 3-1. Les deux joueurs de Cammy, Kazunoko et Poongko, s’affrontent dans un duel sans merci avec un avantage à Poongko grâce à ses réflexes légendaires sur un score serré de 3-2. Rinta prend sa revanche de son premier match contre MOV en 3-2, le sortant ainsi du tournoi, mais perd face à Kazunoko.

Gamerbee assure sa place en grande finale contre Poongko sur un match extrêmement serré en 3-2. Ainsi les deux joueurs de Cammy s’affrontent une fois de plus lors de la finale losers. Poongko montre une plus forte domination que le match précédent contre Kazunoko qui a l’air complètement dépassé ce coup-ci. Il gagne sur un score de 3-1. Le Japon, terre sainte de la discipline des jeux de bastons 2D, est complètement balayé de l’accès à la grande finale.

La taïwanais Gamerbee affronte le coréen Poongko, un match à deux vitesses où Poonkgo prendra le dessus sur le premier set 3-1, permettant de remettre les scores à zéro. Gamerbee revient en force durant le deuxième match et s’impose sur un score  de 3-1 en sa faveur. Il se qualifie d’office pour la Capcom Cup en fin d’année avec Phenom, Tokido et Infiltration.

Résultat Top 8 :

1. ZW|GamerBee (Necalli)
2. Secret|Poongko (Cammy)
3. GGP|Kazunoko (Cammy)
4. Rinta (Ken)
5. MOV (Chun-Li)
5. Mago (Karin)
7. Gachikun (Rashid)
7. HM|Eita (Ken)

L’arbre du top 64 est disponible ici.