Cuphead: la claque que l’on attendait!

L’histoire de Cuphead avec le public débute en 2014 lors de son annonce (le jeu étant déjà en développement depuis 4 ans), si le jeu ne devait contenir que des affrontements avec les Boss, les développeurs ont décidé de changer d’avis et d’intégrer d’autres phases de jeux afin de rendre le jeu encore meilleur.

 

Le  cadre est simple Cuphead et Mugman décident d’aller faire un tour au casino. Tout se déroule bien jusqu’au moment où le Diable en personne leur propose un pari. S’ils gagnent ils repartiront avec beaucoup d’argent mais si ils perdent ils devront donner leurs âmes au Diable! Manque de chance c’est une défaite pour le duo, mais ceux ci ne veulent pas abandonner leurs âmes et proposent un marché au Diable pour le faire changer d’avis. Ce dernier leur propose qu’en échange de leurs âmes ils doivent lui ramener les âmes de ceux qui lui doivent de l’argent. Il s’agit de tous les Boss que vous allez rencontrer au cours de l’aventure.

Un tutoriel simple et efficace vous décortique les différents mouvements et attaques (un saut, un dash, un tir dans huit directions, un super coup et le « parry »en appuyant  une deuxième fois sur le bouton de saut avec le bon timing sur les objets de couleur rose dans les airs vous fera effectuer mouvement défensif).  30 secondes plus tard vous voila prêt à commencer une toute nouvelle expérience dont vous ne ressortirez certainement pas indemne. La prise en main est immédiate et intuitive.

Vous voila sur une carte vous proposant différents lieux et missions à accomplir pour progresser dans l’histoire, on ressent l’ambiance dès le départ mais on est pas forcement prêt pour ce qui arrive. Dès le premier niveau, c’est une claque aussi bien visuelle qu’auditive!

Notre amie la carte (ou je confonds avec Dora ?)

Il existe 3 types de niveaux, le premier est le combat de Boss à pied ce qui revient le plus souvent au cours du jeu. Ensuite on se retrouve avec des phases de shoot à bord d’avions, et enfin des phases de run and gun tels que les classiques plateformes que l’on connait sur les anciennes consoles 8 ou 16 bits. A chaque niveau le jeu est disponible en facile et normal mais l’intérêt du jeu réside dans le challenge de sa difficulté, les développeurs ont donc fait en sorte que la réussite en mode facile ne fait pas continuer l’aventure mais sert d’avantage d’entrainement afin de réussir en mode normal.

La direction artistique est magistrale, les personnages, les décors, les animations, les effets, les couleurs tout est fait pour nous en mettre plein les yeux et le moins que l’on puisse dire est qu’on ne peut que tomber sous le charme de ce cartoon des années 30. Que dire des Boss dont les animations sont soignées et leurs transformations tellement originales et inattendues qu’on ne peut que s’extasier devant ce spectacle avant de vouloir les exploser bien sur! Le jeu est bourré de références que l’on a plaisir à reconnaître au fil de la progression.

Ryu et Ken de Street Fighter sont de la partie?

Durant les niveaux de run and gun il vous faudra récupérer les pièces en or dissimulées. Une fois celles-ci en poche vous pourrez vous rendre dans les boutiques présente sur les différentes îles afin d’améliorer les compétences de votre personnage.Il est possible d’acquérir un nouveau tir primaire, un tir secondaire, une attaque spéciale ainsi qu’un enchantement. Il faut ensuite être fin stratège lorsque vous choisissez votre équipement et penser à ce que vous aller affronter. Il faudra jongler entre les différents items que vous aurez acheté afin d’affronter les ennemis dans les meilleures conditions et surtout avec les armes adéquates.

Porky les bons tuyaux

Le challenge de Cuphead réside dans sa difficulté. Il va falloir avoir un mental d’acier pour ne pas craquer lors de vos affrontements avec les boss les plus récalcitrants. En effet si sur la première ile le niveau est abordable pour débuter l’aventure, les choses se compliquent fortement en arrivant sur la deuxième île. Il ne va pas falloir craquer mentalement et apprendre de ses échecs pour revenir encore plus fort(les phases de jeu durent en moyenne 2 minutes). Votre dextérité et vos réflexes deviendront vos meilleurs alliés pour boucler cette aventure. Les boss ne répondent pas à des enchainements prédéfinis il faudra donc faire preuve d’ingéniosité pour vous en débarrasser. A chaque nouvel essai, les attaques du Boss varient, ses transformations aussi.

Un mode coop est présent et il sera un atout pour ceux qui bloquent dans leur progression ou tout simplement pour ceux qui veulent vivre cette expérience magique à 2. Il est possible de ranimer son partenaire mais les points de vie des Boss en mode Coop sont doublés! Eh oui ce serait trop simple sinon! On peut regretter que le mode Coop ne soit pas disponible en ligne ce qui aurait permis d’énormes parties en ligne avec vos potes!

Le succès est présent depuis le jour de sa sortie le 29 septembre 2017 avec 100 000 exemplaires écoulés sur le premier weekend puis 300 000 en une semaine et le jeu vient de passer la barre du million de joueurs seulement 2 semaines après sa sortie ce qui est un véritable exploit pour un jeu Indépendant. Mais ce succès est mérité tant l’oeuvre est aboutie.

Cuphead est disponible sur Xbox One et PC.