Dead Rising nous revient dans un triple pack regroupant les 3 premiers opus de la série. Alors fans de sang et d’armes dingos, partons ensemble dézinguer des zombies par milliers 

Dead Rising

 

Fiche Technique

  • Support : PS4 / Xbox One
  • Développeur/Editeur : Capcom
  • Type : Action, Beat’em All
  • Date de sortie : 13 septembre 2016
  • Prix : 49€99
  • Test effectué à partir d’une version Xbox One fournie par l’éditeur

Pour fêter les 10 ans de la licence, Capcom nous offre un triple pack de son jeu de zombies : Dead Rising. Cette édition contient Dead Rising premier du nom ainsi que Dead Rising 2 et son successeur Dead Rising 2 : Off The Record. Il est à noter que toutes les extensions disponibles jusqu’à ce jour font aussi partie de ce lot. Pour cette sortie, chaque opus a eu droit à son lissage en 1080p. Dead Rising Triple Pack est également disponible à l’unité, en effet chaque jeu est vendu séparément au prix de 19€99. Découvrons ensemble cette édition revue et corrigée à travers ce test

[arve url= »https://youtu.be/nZx7YImq5L8″ align= »center » title= »Dead Rising Triple Pack Trailer  » description= »Dead Rising Triple Pack Trailer  » maxwidth= »780″]

La où tout a commencé 

Dans ce premier opus nous incarnons Franck West, photographe reporter, qui est dépêché dans la ville de Willamette suite à des rumeurs concernant la disparition des habitants de la ville. A son arrivée, en hélicoptère, Franck découvre une ville totalement dévastée et grouillante de zombies… Pris en chasse par l’armée, il demande à ce que le pilote le dépose en ville afin d’en apprendre plus. Il aura 72 heures pour découvrir ce qu’il s’est réellement passé dans cette ville du Colorado.

Durant ces trois jours de labeur notre héros ne va pas chômer. En effet Franck va devoir tuer des hordes de zombies afin de sauver les quelques survivants cachés à droite et à gauche dans ce centre commercial de Willamette et enfin découvrir la vérité sur cette invasion de zombies. Pour se débarrasser des créatures mangeuses de cerveaux, notre photographe va devoir utiliser tout ce qui lui tombe sous la main comme arme de fortune. Cela va de la pioche au pot de fleurs, en passant par le pistolet, la machette et autres bouteilles de bière… Tout, oui tout pourra servir d’arme mortelle à notre super survivant.

En plus de tuer des vilains méchants pour gagner des PP et monter de niveau (50 niveaux sont déblocables, chacun apportant de nouveaux bonus), Franck va pouvoir faire des photos. Hé oui n’oublions pas qu’à la base il est photographe ! Chaque photo apportera plus ou moins de points suivant son contexte et son genre (érotique, dramatique, brutal, entre autres).

Dead Rising

Pour ce qui est du lissage de cet épisode, pas de quoi se taper le cul par terre ! Le tout est certes plus fluide mais rien de transcendant. La marche (oui la marche car courir pour sauver sa peau c’est pas utile) est si lourde qu’on pourrait croire que Franck a une jambe qui ne fonctionne pas ! Et bien évidement tenir son appareil photo en main lorsqu’il faut fuir pour sauver sa vie était indispensable ! Le jeu datant de 2006, les graphismes ont plutôt mal vieilli malgré le lissage en 1080p.

Dead Rising premier du nom avait un niveau de difficulté mal équilibré lors de sa sortie, rassurez-vous ça n’a pas changé ! Cet épisode est très difficile, les armes étant beaucoup trop fragiles d’une part et pas vraiment meurtrières d’une autre. Il vous faudra recommencer le jeu plusieurs fois afin de gagner en level, les niveaux gagnés étant conservés même lorsque l’on repart du début. En effet, certains des « psychopathes » qui vous barreront la route seront bien trop ardus pour être défaits à bas niveau. Calme et patience sont les maîtres-mots de cette aventure de Fanck West.

Dead Rising

La relève est assurée 

Dead Rising 2, sorti en 2010, voit une nouvelle ville et un nouveau héros faire leur apparition. Ici, plus de Franck West photographe reporter, mais un Chuck Green ancien champion national de moto-cross. L’action se déroule dans la ville fictive de Forturne City où, après une émission de télé-réalité à laquelle Chuck participait : Terror Is Realitydes hordes de zombies se sont échappées et ont envahi la ville. Chuck sera rapidement accusé de ce lâcher de monstres et aura 72 heures pour prouver qu’il est innocent et ainsi éviter son arrestation par l’armée. En plus de l’intrigue principale, Chuck devra tout faire pour garder sa fille Katey en vie en lui trouvant le Zombrex dont elle a besoin toutes les 24 heures. En effet, Katey a été infectée lors d’une attaque de morts-vivants qui a causé la mort de sa maman.

Tout comme dans le premier épisode, Chuck aura du pain sur la planche : sauver des rescapés, tuer des psychopathes, trouver du Zombrex… Pour l’aider dans sa tâche, notre héros aura un large choix d’armes : banc public, guitare électrique ou chaise roulante en plus d’un bonus non négligeable : les cartes combo ! Ces cartes vont vous permettre de fabriquer des armes surpuissantes, en combinant deux matériaux (exemple : Fourche rotative = moteur de foreuse + fourche) ce qui vous fera gagner un maximum de PP tout en tuant des zombies par dizaines. Il existe 50 cartes à collectionner, certaines se gagneront en montant les niveaux, d’autres seront disséminées un peu partout dans Fortune City.

Dead Rising

Lors de sa sortie en 2010, le jeu s’était déjà vu doté d’une augmentation du nombre de zombies pouvant être affichés à l’écran, passant de 800 à 6000. Dans cette nouvelle édition, pas d’augmentation du nombre de zombies mais un lissage rendant le jeu légèrement plus beau et plus fluide que celui qui était sorti sur Xbox 360 et PlayStation 3.

Pour ce qui est de la difficulté, grâce à l’apparition des cartes combo, cet épisode est devenu plus équilibré mais surtout beaucoup plus fun. Quel plaisir de tuer des zombies avec un Profanateur (masse + hache d’incendie), de les voir s’effondrer sous les coups du Lance-assiettes (assiettes + scie à béton) ou bien encore de se prendre pour Luke Skywalker avec le Sabre laser (gemmes + lampe-torche). Plus fun et moins difficile, Dead Rising 2 a su reconquérir les déçus de son prédécesseur.

Dead Rising

Le retour de l’enfant prodige 

Dead Rising 2 : Off The Record voit le retour de Franck West et de son appareil photo. Ici l’histoire est la même que Dead Rising 2, mis à part deux ou trois changements au niveau des psychopathesil n’y a que le héros qui change et le début du jeu. En effet, au commencement nous voyons Franck West se battre à mains nues contre les morts-vivants avant que ces derniers ne soient libérés et commencent leur carnage dans Fortune City.

Tout comme les deux autres épisodes, vous aurez 72 heures pour découvrir ce qui a libéré les mangeurs de cerveaux, sauver les survivants cachés partout dans la ville, éliminer les psychopathes qui croiseront votre chemin et cette fois-ci le Zombrex à trouver sera pour vous.

Tout comme les deux autres opus, Dead Rising 2 : Off The Record a vu ses graphismes passer en 1080p, ce qui rend bien évidement le jeu plus agréable visuellement et plus fluide que celui sorti en 2011, mais encore une fois pas de quoi fouetter un chat.

Dead Rising

En résumé, ce Dead Rising Triple Pack est un bon moyen de faire découvrir le jeu de zombies de chez Capcom aux joueurs qui n’ont pas encore eu l’opportunité de l’avoir en main, et ceci quelques mois avant la sortie du quatrième épisode. Épisode qui, rappelons le, devrait sortir le 6 décembre prochain.

LES TOPS

LES FLOPS

? L’intégration de toutes les extensions
? Plus fluide
? Le fun de Dead Rising
? Le multijoueur
? Un remaster pas vraiment réussi
? Un prix trop élevé
? Trop de temps de chargement
? Gameplay bien trop lourd parfois