Chaque année à la même période, le jeu de gestion footballistique le plus réputé au monde est attendu comme le messie (pas Lionel non). Après un mercato mouvementé ayant vu apparaître des sommes records pour des transferts, l’attente de ce nouveau Football Manager 2018 était encore plus grande. Le journal The Telegraph l’avait classé 6ème jeu le plus addictif au monde, chose inédite pour un jeu de simulation sportive.  Ce n’est donc pas pour rien si Football Manager est cité dans une trentaine de cas de divorces au Royaume Uni.

Mais comme pour toutes les licences annuelles, les joueurs sont en droit de se demander si les améliorations apportées justifient d’acheter la nouvelle édition. Commençons donc par faire un petit tour des nouveautés de Football Manager 2018.

La dynamique de groupe, point central de Football Manager 2018

Malgré une situation de quasi monopole sur le créneau des jeux de management footballistique, on pourrait se dire que Sports Interactive n’a plus besoin de chercher à innover. Mais c’est mal connaître l’équipe de développement qui souhaite sans cesse que son jeu colle au plus près à la réalité du monde footballistique.

Cette année, l’expérience se veut plus immersive sur l’aspect relationnel entre vous et vos joueurs mais surtout entre les joueurs de votre équipe eux mêmes. L’onglet “Dynamique de groupe” fait son apparition dans la barre des menus, il est en quelque sorte votre baromètre de l’harmonie qui règne au sein de votre équipe, mais pas que… Vous disposez d’informations importantes comme la hiérarchie de votre groupe de joueurs (leader, joueurs très influents etc…) ou encore les cercles d’amis entre joueurs.

Vous pouvez ainsi connaître d’un simple coup d’oeil, les relations entre chacun, savoir qui se soutient ou qui risque de se retourner contre vous en cas de conflits avec un de ses coéquipiers. Une sous catégorie “Etat d’esprit” qui comme son nom l’indique, vous montre sous forme de tableau avec des smiley, l’état d’esprit de chacun des joueurs sur différents aspects du club: entrainement, son temps de jeu, ce qu’il pense de vous… Même si la plupart de ces informations existaient déjà dans les Football Manager précédents sous forme de petites phrases dans les fiches personnelles de chaque joueurs, ce nouvel onglet bien plus pratique et ergonomique, vous donne de manière simple et rapide des informations cruciales sur l’aspect psychologique de votre effectif.

Entente des joueurs sur et en dehors des terrains

Vous l’aurez compris, l’harmonie de l’effectif devient plus présent dans ce Football Manager 2018. Mais cela ne s’arrête pas qu’à l’aspect en dehors des terrains. En effet, cela va se retranscrire également sur l’aspect tactique de votre formation. Un peu à la manière du mode Fifa Ultimate Team, des “liens” viendront se créer entre deux joueurs sur le terrain s’ils sont amenés à jouer à des postes proches.

Ces “liens” sont évolutifs en fonction de plusieurs critères: la tactique, le fait de jouer souvent ensemble dans le onze de départ, les consignes d’équipe que vous imposez. Ainsi, si vous demandez à votre défenseur gauche de monter pour dédoubler sur les ailes avec votre milieu offensif gauche, les deux joueurs créeront un lien d’entente qui deviendra de plus en plus fort au fil des matchs s’ils sont titularisés ensemble. A cela s’ajoute un quadrillage du terrain, vous indiquant la couverture des différentes zones du terrain en fonction de votre formation et du style choisi. Vous pouvez donc voir tout de suite les zones faibles de votre effectif, tout comme les zones les plus fortes pour adapter les consignes de poste ou les consignes particulières.

Des scénarios de match pour réagir encore plus rapidement

Un outil de création de scénarios de match fait également son apparition afin de pouvoir réagir plus rapidement en match. Avant, lorsqu’un match ne se déroulait pas comme prévu, être mené 1-0 contre une équipe que vous dominez par exemple, vous étiez obligé de faire vos modifications tactiques une par une, pour jouer plus offensif, changer les mentalités ou bien adapter des consignes d’équipes. Puis, si vous arriviez à égaliser, rebelotte, vous deviez tout remettre comme avant un par un. Dorénavant, vous pouvez pré enregistrer vos modifications en fonction des situations que vous rencontrez.

Ainsi, pendant le match, un seul clic suffit pour effectuer tous les changements, qui une fois l’égalisation acquise, revient tout seul à votre tactique de départ. Un vrai plus qui va faire gagner beaucoup de temps et éviter de prendre un but le temps de modifier sa tactique quand on oublie de faire pause. Autre mini amélioration qui à son importance dans les changements tactiques en cours de match, le jeu vous donne la possibilité d’annuler des modifications demandées après les avoir validées si un but est marqué entre temps (qu’il soit pour ou contre vous). Si vous aviez prévu de sortir votre attaquant car il ne trouvait pas le chemin des filets, mais qu’au moment de faire entrer son remplaçant sur la pelouse, il marque un but, le jeu vous demandera si vous souhaitez toujours confirmer ou non vos changements.

Une infirmerie toujours pleine

C’est généralement le premier point qui fait râler les joueurs de Football Manager: les blessures ! Cette année les développeurs ont décidé de mettre en place un “Centre Médical” afin de concentrer toutes les informations sur l’état physique de vos joueurs. Dans l’idée, le jeu souhaite vous aider à évaluer les risques de blessures de votre effectif. Grosso modo, un rapport entre la charge de travail à l’entraînement par rapport au nombre de matchs joués sur les dernières semaines par un joueur.

Dans l’idée cela est intéressant, mais malheureusement dans la pratique les blessures de joueurs clés s’accumulent toujours autant et il vous arrivera quelquefois de devoir effectuer vos 3 changements en match pour sortir des joueurs blessés.

Un nouveau moteur 3D certes ! Mais toujours aussi obsolète

Football Manager 2018 dévoile un nouveau moteur 3D qui est un poil au dessus de celui de l’opus 2017, mais qui reste toujours aussi vieillot. Bien évidemment on ne demande pas à FM de nous faire rêver avec des graphismes 4K et des joueurs modélisés comme dans PES. Mais les joueurs qui semblent glisser sur la pelouse, des pertes de balles sorties de nulle part ou encore les centres à ras de terre faiblards que le gardien détourne 9 fois sur 10 en corner ça commence à suffir.

Enfin une bande son !

On finit sur un petit point qui méritait qu’on le note. La première chose qui frappe quand vous lancez Football Manager 2018, c’est la musique ! Et oui, pour cette année, le jeu à sa chanson officielle. Cependant, allez savoir pourquoi, la chanson n’est disponible que depuis l’écran d’accueil, donc une fois votre partie chargée, vous pouvez lancer votre playlist habituelle sur Deezer ou Spotify en musique de fond.