On connaissait Skyforge sur PC et voilà que l’équipe Allods nous le fait parvenir sur PlayStation 4. Vous avez bien lu, la console de Sony accueille bien un MMORPG free to play, un genre qui ne fleurit pas tellement en dehors du marché PC. Que vaut-il ? Quelles sensations apportent-ils et se porte-il bien sur console ? Quelques réponses dans notre test.

Nous avions d’abord mis les mains sur la version PS4 de Skyforge lors d’une session preview organisée sur Paris, l’éditeur My.com nous a désormais mis la version anticipée – disponible pour tous les possesseurs d’un Pack fondateur – dans les mains depuis quelques jours. Je ne connaissais ce titre que par les vidéos de notre cher Allegretto qui l’avait expérimenté sur PC (article ici). Pour un joueur principalement consoleux, pas de chance… jusqu’à ce mois de mars au cours duquel Skyforge a décidé de porter son immense univers en early-access sur PS4, la version complète étant prévue pour le 11 avril. Et voici ce que j’ai retenu du jeu d’Allods Team lors de mes quelques heures de jeu.

Skyforge PS4

Un univers vaste, riche dans sa diversité !

L’histoire de Skyforge, c’est celle de demi-dieux que vous incarnez et qui ont pour mission de lutter contre les invasions extraterrestres qui menacent Aelion. On ne va pas se mentir, lorsque l’on est propulsé dans leur planète, on ne se sent pas tellement impliqué dans cet objectif, dans le sens où l’histoire n’est ni originale ni passionnante. Néanmoins, l’intérêt est ailleurs, dans l’exploration de nombreux environnements et la complétion des nombreuses missions disponibles dont le contenu est plutôt diversifié, ce qui reste toujours un bon point. Il faut dire que les développeurs n’ont pas fait les choses à moitié. Au contraire, la version PS4 a droit à tous les patchs correctifs et surtout tous les contenus réservés jusqu’ici aux joueurs PC. Ainsi, vous en avez pour des heures et des heures de jeu avant de ne plus savoir dans quel monde se lancer. Ce qui demeure agréable, ce sont toutes les couleurs qui définissent l’univers de Skyforge. Les environnements sont variés et cela contribue à notre plaisir d’exploration malgré la pauvreté scénaristique. Les ennemis s’inscrivent également dans cette optique de diversité et pour ce que j’ai pu voir, tout ne se ressemble pas dans le jeu édité par My.com.

Mais avant tout, ce qui importe dans l’expérience de chaque joueur, c’est aussi les sensations de jeu. A quoi bon avoir 4000 quêtes si les mécaniques ne sont pas plaisantes. Qu’en est-il de Skyforge sur PS4 ?

Un système de classe bien pensé

L’un des points très positifs de Skyforge se retrouve dans son système de classe. Certains MMORPG imposent aux joueurs le choix d’une classe qui le suit dans toute sa progression. Ainsi, il faut créer plusieurs persos  ou plusieurs parties afin de s’essayer à tous les genres et styles de combat, ce qui peut décourager les uns et rendre monotones les parties des autres. Bref, Allods Team ne fixe aucune limite en ce qui concerne les classes puisque le studio a mis au point un système dans lequel il vous est possible de changer comme bon vous le semble. Pas le temps d’être déboussolé en terme de prise en main puisqu’un tutoriel peut vous accompagner chaque fois. Ainsi, au fil de votre progression, ce sont 14 classes qui seront à disposition du joueur, trois dès le début de l’aventure. Encore mieux, chacune vous permet de jouer différemment, avec des techniques propres au Demi-Dieu.

skyforge PS4

Grâce à ce système, le gameplay ne tombe jamais dans le piège de la routine, du moins peut l’éviter si le joueur le désire. Par conséquent, vous pourrez passer du Paladin dont les capacités au corps à corps sont excellentes au Lumancien qui bénéficie lui de facultés magiques intéressantes. Et pour ceux qui préfèrent ne pas faire dans la dentelle, lancez-vous en Cryomancien, il faut dire qu’il demeure le candidat idéal pour tout joueur qui débute et veut se plonger dans le feu de l’action en toute puissance.

Nous n’oublierons pas non plus les autres façons de porter des attaques aux adversaires. Les armes qu’il est possible de ramasser est l’illustration d’un secteur important du jeu, le loot disséminé aux quatre coins des maps. Vous serez rapidement animés d’une envie de ramasser tout le butin que vous apercevez à l’écran et cela vous poussera à ratisser toute la zone, idéal pour enrichir la durée d’un jeu bien étoffée.

L’évolution de chaque classe reste également plutôt bien fichue puisque vous débloquerez des capacités en développant chaque personnage, de quoi varier vos attaques à diverses reprises. Cela procure au joueur de bonnes sensations de jeu et pousse à la curiosité, celle de découvrir les techniques de toutes les classes afin de choisir laquelle nous convient le mieux. Et en cela, ce système de changement de classe à tout moment devient une super idée, pensée pour les joueurs.

Graphiquement, ça ne casse pas encore la baraque !

skyforge ps4

Certes, Skyforge présent un univers séduisant sur bien des aspects mais nous sommes animés d’une simple impression qu’il aurait pu faire mieux en terme de graphismes. Il reste bien loin des capacités offertes par la PS4 Pro et même de la PlayStation 4. Cependant, le rendu est loin d’être dégueulasse et nous attendrons la version définitive prévue pour le 11 avril avant d’émettre un jugement final.

Pay-to-win ? Oui et non.

Le débat est présent pour tous les free-to-play et souvent pour les MMORPG qui comportent des micros-transactions, Skyforge est-il pay to win ? Dans un sens, il l’est certainement. Les joueurs qui veulent mettre toutes les chances de leur côté se dirigeront vers la boutique pour se procurer des boosts voire des Packs Fondateurs et ils atteindront rapidement leurs objectifs. Néanmoins, cela n’empêche pas les plus économes d’être compétitifs. En effet, ils peuvent très bien s’en sortir et enchaîner les missions sans grande difficulté. Par contre, oui, ils mettront bien plus de temps que ceux qui ont dépensé du cash. Tout est donc question de progression, rapide ou non, mais pas de garantie de victoire.