Initialement associé au lancement de Switch, la nouvelle console de Nintendo, Zelda : Breath of the Wild pourrait se faire désirer, selon l’insider Emily Rogers.

Le lancement d’une nouvelle console est toujours accompagnée de gros titres lors de son lancement. La Nintendo Switch ne déroge pas à la règle et on parlait assez régulièrement de Zelda : Breath of the Wild comme possible jeu d’attaque. Cette hypothèse est pourtant mise à mal depuis quelques jours en raison d’un billet posté sur le blog de l’insider Emily Rogers qui explique que ce nouveau Zelda ne sera probablement pas prêt pour le mois de mars en raison de problèmes de localisation. Cette information n’est pas vraiment officielle, mais Emily Rogers n’en est plus à son coup d’essai et ses interventions se sont souvent révélées exactes. De plus, d’autres acteurs de l’industrie du jeu vidéo semblent avoir eu vent d’informations semblables.

Zelda : Breath of the Wild est, selon les diverses sources, l’un des titres les plus ambitieux développés par Nintendo. C’est ce statut qui oblige les développeurs à poursuivre le développement, afin d’éviter divers bugs et autres problèmes au lancement du jeu. Cela est encore plus vrai quand on sait qu’il accompagne possiblement la nouvelle console de Nintendo.

Si cette information s’avère exacte, c’est un coup dur infligé d’entrée de jeu à la Switch.

Mais le tableau ne semble pas si sombre si l’on garde à l’esprit que, selon une rumeur toute fraîche, Pokémon Soleil et Pokémon Lune seraient portés sur la Nintendo Switch courant 2017. C’est une information encore à l’état de rumeur, certes, mais cela pourrait constituer une très bonne nouvelle pour la Switch compte tenu des records de vente.

Voilà de quoi nous tenir en haleine pour les mois qui viennent !