Cattails ne demandait que 3210 dollars pour être financé, il profitera finalement de 38311 dollars pour achever son développement et sortir d’ici fin 2017. Revenons plus en détail sur ce RPG qui placera le joueur dans la peau d’un chat.

cattails

En ce jour de second tour des présidentielles, il est temps de se plonger dans un univers dans lequel la légèreté est reine et les chats sont rois. En effet, si vous naviguiez sur la plateforme Kickstarter ces derniers jours, vous êtes probablement tombés sur une perle qui pourrait intéresser les amoureux des félins les plus mignons de la planète. En effet, un couple a eu l’idée folle de démarrer le projet Cattails qui a eu un succès notoire.

Financé douze fois plus que nécessaire, greenlighté en un rien de temps sur Steam, la production de Tyler and Rebekah Thompson devrait arriver sur PC, Mac et Linux d’ici décembre 2017. Ils l’ont résumé en ces mots :

« Chassez, combattez, explorez et socialisez-vous dans un vaste monde ouvert ».

Ainsi, vous pourrez aiguiser vos griffes contre les animaux que vous rencontrerez ou en faire des amis, établir une colonie de chats et la glorifier par vos actions. Des dizaines de chats intégreront l’open-world de Cattails, de quoi apprécier la chasse. D’ailleurs, l’aspect survie a été bien travaillé puisqu’il sera nécessaire de pister des animaux pour ne pas succomber à la famine. Il faudra donc surgir au bon moment pour capturer sa proie.

L’environnement prend la forme d’un RPG old-school comme il en fleurit de plus en plus sur PC. Il faut dire que l’énorme réussite de Stardew Valley a regonflé à bloc tous les créateurs indépendants à petit budget. Petite parenthèse fermée, sachez juste que le joueur sera invité à parcourir le monde, sa météo dynamique et ses environnements variés.

cattails

Evidemment, les Thompson ont pensé à une fonctionnalité que tout le monde va adorer, la personnalisation du chat. Vous serez en mesure de créer plus d’une centaine de chats différents.

Si vous souhaitez en savoir, rendez-vous sur le site officiel de Cattails, référencé à cette adresse.

Et vous ne serez pas contre une vidéo chatoyante :