Lorsque la manette PS4 Nacon Revolution fut annoncée en novembre dernier, les joueurs n’ont pas manqué de lui attribuer un petit surnom : le pad Xbox pour la PlayStation 4. Il faut dire que la comparaison est évidente et elle est même justifiée en terme de design. Retour sur nos impressions.

ps4 nacon revolution

En terme de design, de prise en main :

Le joystick de déplacement tout à gauche, c’est une habitude chez Microsoft, moins chez Sony. Pourtant, Nacon a décidé de faire ce choix avec la Revolution. Cela déroutera peut-être les habitués de la PS4 mais pour ceux qui ont délaissé le camp Xbox, la prise en main sera immédiatement agréable. D’ailleurs, même pour un joueur lambda, les bonnes sensations sont vite au rendez-vous et certains pourraient comprendre pourquoi certains puristes ne jurent que par la Elite et les manettes classiques Xbox.

Les boutons prennent de la dimension, sont plus gros, plus « globuleux » là où ceux d’une DualShock classique sont plats. Les boutons Options et Share changent légèrement et demeurent accessibles au vu de la taille des joysticks. Ici, tout est bien dessiné, bien pensé, tout est accessible et bien disposé. Le pad directionnel en forme de trèfle à quatre feuilles est même agréable à voir, même si je ne l’utilise que très peu. Les touches L1 et R1 sont par contre moins mises en évidence et il m’est arrivé dans les premières minutes de les chercher en pleine partie. Même si ce n’est qu’une question de temps avant de s’y faire parfaitement, Nacon a alors pensé à deux raccourcis derrière la manette.

On regretterait peut-être l’aspect filaire puisqu’il est toujours agréable de pouvoir effectuer tous les mouvements que l’on veut en toute liberté. Bien sûr, ce n’est qu’un tout petit bémol puisqu’on s’adapte, on s’accoutume et on fait la place pour ne pas que le fil ne gêne. Il est arrivé que l’embout se dévisse donc il est nécessaire de rester vigilant et de bien serrer au maximum la liaison.

PS4 Nacon Revolution Pro Controller

Le choix de l’eSport

Certes le design est de qualité, la prise en main n’a rien à envier aux autres manettes du marché, mais Nacon a conçu sa Revolution avec une idée claire et affirmée : conquérir le marché eSport.

Cela se traduit par des fonctionnalités bien spécifiques autour de ses joysticks. En plus d’une conception qui se rapproche davantage d’un pad Xbox, ces fameux joysticks analogiques gagnent en efficacité, le constructeur précise qu’elle profite d’une amplitude de 46 degrés. Pour les joueurs e-sport (et même en ligne), cela impacte les performances puisque la précision et la portée en ressortent optimisées.

La personnalisation reste extrêmement poussée mais ne pourra être effective que via un logiciel sur PC. A partir de là, vous pourrez configurer les différentes touches, sensibilités des joysticks et gâchettes et autres détails qui permettront aux joueurs de faire comme bon leur semble. D’ailleurs, si vous jetez un oeil attentif à la Nacon Revolution, à l’arrière, vous pouvez un bouton « Mode » qui nous laisse une alternative au mode classique, avec des configurations pré-installées et la possibilité d’en créer soi-même, ce qui peut être un atout net pour certains jeux très portés sur l’eSport. Encore plus utile, l’intégration des boutons macros pour effectuer plus facilement les combinaisons de touches. De la triche ? Mais non de la technologie.

Pour 110€, un prix abordable pour des manettes compétitives, vous bénéficiez d’une belle palette de personnalisation, d’un design bien dessiné avec inversion des sticks et pad directionnel entre autres, ce qui est inédit pour une manette PS4.  La prise en main en convaincra plus d’un, surtout au fur et à mesure que les heures passent. Honnêtement, difficile de changer de manette des mains après avoir essayé la Nacon Revolution. 

Toutes les infos sur le site officiel.